Orientation Mobilité

Orientation Mobilité

La perte de la vision élimine tous les points de repère, rend tous les objets et dénivellations potentiellement dangereux pour la personne en déficience visuelle. Pour lui permettre de se déplacer en toute sécurité –c'est-à-dire sans encourir de risque et de façon la plus autonome possible dans son environnement quotidien, le CJARC lui inculque les compétences de base, les connaissances de leur environnement et les stratégies indispensables pour atteindre cet objectif. En effet, il œuvre à la restauration de l'utilisation efficace de la connaissance géographique et topographique de l'environnement et d’autre part, à l’enseignement des techniques de protection contre les obstacles. Il lui apprend en outre à utiliser des moyens auxiliaires et aides à la mobilité spécifiques, telle une canne blanche.
L'instruction en orientation et mobilité est dispensée par une personne voyante qui enseigne à la personne concernée comment se déplacer sans moyen auxiliaire, et comment utiliser les techniques de protection et développer ses autres sens. Généralement, l'entraînement débute dans un quartier d'habitation calme. Il se poursuit dans de petites rues commerçantes, puis dans les transports publics et inclut finalement des itinéraires en ville et en campagne et des architectures.
Une adaptation en orientation et mobilité est accessible à tous les groupes d'âge : aveugles de naissance, personnes atteintes de cécité acquise ou fortement malvoyantes. Il faut noter que les programmes d'intervention en orientation et mobilité tiennent compte de l'âge de la personne.

  1. Auprès des enfants, le CJARC vise à développer au fil des années de leur maturation, les habiletés et concepts nécessaires à des déplacements graduellement plus extensifs : chambre, maison, voisinage, écoles maternelles et primaires, secondaires, universités, lieux de stage, cinémas, bus, etc.
  2. Auprès des adultes, l'action du CJARC en orientation et mobilité a pour effet de bâtir ou de rebâtir la confiance à se mouvoir ou de revenir à un niveau d'autonomie le plus proche de ce qu'ils étaient avant de perdre la vision. Cela se rapporte aux lieux de travail, aux réseaux des transports en commun, aux centres d'achats, à la ville et même aux autres villes, etc.
  3. Auprès des personnes âgées, le CJARC travaille à conserver le meilleur degré d'autonomie le plus longtemps possible. L'intervention à domicile prend ici tout son sens et touche des lieux tels que la maison, le centre d'accueil, l'église, le domicile des amis, le centre local de santé communautaire, etc.

 

Mot du Directeur Général

DG

Le CJARC est une organisation qui a fait son chemin, près de 30 ans déjà au service des personnes handicapées en général et des personnes handicapées visuels en particulier, avec une équipe dévouée et acquise à cette noble cause.

J’ai ainsi le plaisir de vous inviter...

Le CJARC sur Facebook

Le CJARC sur Twitter